Ayanga

Suite à un mois en Mongolie avec les cavaliers nomades Joël Espié nous rapporte des photographies du pays des traditions millénaires où vivent les derniers aigliers et les éleveurs de rennes. Il capte ce que le visage carapace veut bien laisser filtrer : un demi-sourire, une part de méfiance, une complicité muette.

Salle des fêtes