Le vendredi à 14h00

Shoes your Path – « Au fil du Mékong »

« Au fil du Mékong », 2500km à pied le long du Mékong en Tibet Oriental, Himalaya et Vietnam.

Mariette Pau et Quentin Monein, alias M. & Mme Shoes, sont deux jeunes photographes aventuriers. Voyageurs dans l’âme et adeptes de slow travel, ils partent régulièrement parcourir le monde hors des sentiers battus, à la recherche de « réalités parallèles » qui se croisent et s’entremêlent aux réalités consommées du tourisme et des médias. Basés sur la rencontre avec les habitants, les voyages de ces deux collecteurs d’histoires s’attachent à retranscrire avec émotion l’essence de la pluralité des existences humaines.

L’origine de leur démarche remonte en 2011. Alors qu’ils partent comme beaucoup de leurs pairs passer une année en Australie, ils se retrouvent rapidement en décalage avec la sphère festive, débridée et insouciante des jeunes voyageurs européens. Cherchant à ramener de l’île-continent un souvenir vibrant et « vrai », ils passent alors une année complète à explorer le désert australien à bord d’un 4×4 aménagé, avec lequel ils parcourront plus de 40 000km.

En 2014, ils repartent sur les routes et traversent cette fois l’Australie en stop, dans la largeur et par le désert. Les rencontres qu’ils font en chemin sont décisives, et les conduisent jusqu’en Nouvelle Zélande où ils passent une année intense d’entrainement physique au trekking, pour un projet d’envergure : rejoindre l’inaccessible source du Mékong, perdue dans l’Himalaya. De là-haut, il faudra ensuite descendre le fleuve jusqu’à son embouchure au Vietnam… à pied !

En Aout 2015, les deux jeunes photographes autodidactes atterrissent à Pékin. Le projet est lancé, il durera huit mois. Huit mois au cours desquels ils photographient, écoutent, et s’imprègnent de la vie des multiples peuples qui vivent auprès de ce grand fleuve mythique.

De ce voyage, M. & Mme Shoes rentrent avec l’envie de partager le fruit de leur expérience. Ils créent la collection de portraits « Visages d’Asie », reflet vivant de la diversité culturelle des peuples du bassin versant du Mékong. En parallèle de cette exposition, ils proposent d’animer des conférences illustrées de leurs photographies, relatant le récit de ce périple et mettant en lumière leurs motivations.

Car, si en 2015 ils ont choisi de voyager à pied à travers les zones rurales d’Asie, ce n’est pas par défi de l’extrême, mais bien par apologie de la lenteur. « Prendre le temps », une notion bien peu commune en notre époque, et pourtant… Ce temps est nécessaire au photographe voyageur qui peut alors s’imprégner de l’atmosphère qui l’entoure, qui peut nouer une relation d’amitié et d’échange avec les gens qu’il photographiera ensuite, créant ainsi des images plus vibrantes, plus vivantes car habitées par l’émotion et le respect partagés.

Retrouvez l’intégralité des clichés et des carnets de voyage de M. & Mme Shoes sur le site.

Salle des fêtes